• Contact
  • Log in

Accaparement des ressources et criminalisation des luttes

Aux quatre coins de l’Asie, des communautés rurales et indigènes voient les ressources naturelles dont elles dépendent accaparées ou dégradées par des compagnies agricoles, minières, énergétiques ou touristiques. La violence accompagne généralement la spoliation, avec le soutien passif ou actif d’États de plus en plus autoritaires et enclins à criminaliser les opposants aux mégaprojets. Différentes formes de résistance se développent néanmoins.

Asie : des pouvoirs et des luttes

This article was published in our quarterly publication Alternatives Sud

More